TOTAL investit dans le solaire ... aux USA

Publié le 30 Avril 2011

TOTAL.jpg3,9 milliards d'euros. C'est le résultat, trimestriel (!), réalisé par TOTAL, en hausse de 35% par rapport  au premier trimestre 2010. La flambée des cours du brut n'a pas les mêmes conséquences pour tout le monde, et si cela amène gentilment le prix de l'essence à 2€ le litre, soit un plein à 100€, cela explose les bénéfices des producteurs et de ... l'Etat . Qu'on ne nous dise pas que l'augmentation du prix à la pompe trouve sa seule justification dans celle de la matière première (1).

Dans le même temps, TOTAL annonce qu'il va dépenser 1,4 milliard d'euros pour prendre 60% du capital de la société américaine SunPower, n°3 mondial des panneaux photovoltaïques.

Que le super pétrolier français axe une partie de son développement futur sur l'énergie solaire est une bonne nouvelle. On peut regretter toutefois que dans le même moment le numéro 1 français, PHOTOWATT, éprouve des difficultés à survivre, et soit ignoré tant par EDF que par TOTAL. On peut penser que le dossier a été regardé par TOTAL, mais l'intérêt de la collectivité, à défaut de celui de la personne privée TOTAL, aurait peut-être été de sauver PHOTOWATT et la maîtrise par la France de ces technologies du futur.

TOTAL a accepté de payer une prime de 46% par action. Même si l'investissement ne représente pas plus qu'un mois du bénéfice annuel du pétrolier, c'est, selon TOTAL, pour devenir l'un des leaders d' "un marché mondial en très forte croissance". Ce n'est pas le moindre des paradoxes qu'au même moment dépérisse l'ancien fleuron français, et que l'Etat français limite le volume du marché solaire hexagonal.

Il fut un temps où l'Etat tentait, avec plus ou moins de bonheur, de définir et mettre en oeuvre une politique industrielle conciliant l'intérêt privé des entreprises et l'intérêt collectif du pays. Le triomphe du libéralisme après la chute du communisme a renvoyé au placard ces velléités interventionistes, et les politiques sont désormais impuissants face aux grandes entreprises. Ce sont les emplois qualifiés de demain qu'on interdit.

 

(1) Résultats nets des Cies Pétrolières (en milliards de dollars)

Compagnie    1er Tri 2010        

1er Tri 2011      

Variation 
 EXXONMOBIL      6,3 10,6 +69%
SHELL 5,48 8;78 +60%
BP 6,08 7,12 +17%
CHEVRON 4,55 6,21 +36%
TOTAL 3,61 5,4 +49%

 


Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article