au suivant ... le monde vu par Moody's

Publié le 20 Septembre 2011

moodys.jpgDepuis quelques semaines, on ne décolérait pas chez l'Agence de notation Moody's. On s'était fait couper l'herbe sous le pied par l'ennemi de toujours, Standard & Poor's. Quel coup commercial d'avoir osé dégrader les USA. Super coup, non? la une des médias, débandade des marchés, la panique chez les chefs d'états et les banquiers centraux. Ou excentrés.

Sus à l'Italie!

On a bien, depuis, dégradé la note de la SG. Mais ça a fait flop, il faut dire que les autres l'avaient fait avant nous.

Alors ca y est, ce coup là c'est le bon, on dégrade l'Italie.

Après la Grèce, on part à l'assaut de la fine fleur de la civilisation occidentale, les enfants de Romulus et Remus, les héritiers de César. Dégradés. Car le pouvoir aujourd'hui, il faut bien comprendre qu'il n'appartient plus aux États et à leurs chefs, mais à nous, agences de notation et à la poignée de technocrates qui les composent. On est les nouveaux gendarmes du monde, et comme à l'école, c'est nous qui distribuons les bons et les mauvais points, qui décidons du passage en classe supérieure ou infligeons le redoublement, qui excluons les trop mauvais élèves.

On va rentrer dans l'Histoire, la grande, comme étant ceux qui auront mis bas les géniteurs de la civilisation occidentale. Moody's, Standard & Poor's, Fitsch, les nouveaux dieux du monde.

berlusconi.jpgLes chefs d'états et les organisations internationales rechignent bien un peu. Mais que peuvent-ils y faire? C'est bien eux qui ont oeuvré pour la création de ce grand marché mondial des capitaux, et qui nous ont mis en avant pour donner un peu de sécurité aux divers intervenants. Alors de la sécurité, on en donne. Un sourire par çi, une baffe par là. 

Ça nous fait rire, nous, de voir tout le pouvoir qu'on a. Une petit note abaissée, et tout le monde s'emballe, s'affole. Des milliards de dollars s'envolent, comme s'ils n'avaient jamais existé. 

Mais l'Italie, elle ne l'a pas volé, aussi ! Une croissance zéro depuis dix ans, une endettement qui explose - il faut bien compenser la stagnation des revenus par quelque chose, vous ne voulez quand même pas qu'elle réduise son train de vie seulement parce qu'on elle ne gagne plus d'argent - un gouvernement pourri, un président du conseil auprès duquel DSK fait figure d'enfant de Marie.

Alors dégrader un pays comme ça, c'est du pain béni !

Et ce n'est pas fini, car ce qu'il y a de bien en Europe, c'est qu'il y a plein de petits Etats qui ne valent guère mieux que l'Italie. Sur l'aspect de la croissance et de l'endettement, entendons-nous bien.

On continue le massacre?

Chez Moody's on s'interroge. Doit-on faire une petite pause et digérer le succès présent, ou profiter de notre état de grâce pour continuer le massacre?

Nos grosses têtes du marketing planchent là-dessus.

La dégradation tout de suite de l'Espagne ne risquerait-elle pas de nous faire accuser d'acharnement ? Mais si on ne fait rien, on risque de se faire doubler par la concurrence. Un bon scénario pourrait être de laisser Fitch dégrader l'Espagne, histoire de lui laisser un os à ronger, et dans la foulée, on dégrade la France. Ce ne serait pas un bon coup commercial, dégrader un des deux moteurs de l'Europe, fondateur de la CEE, initiateur de l'euro ? Quel b... on va créer?  Enfoncé, Standard & Poor's !

Ah! tous ces p'tits pays européens qui se sont crus pendant deux siècles les maîtres du monde, qui ont voulu faire de l'Afrique leur jardin, et voulu donner au monde entier des leçons de démocratie! Balayés, ridiculisés !

Mais il ne faudrait pas que la Chine aille à leur secours ! Avec les milliards de dollars qu'elle détient, on serait obligé d'arrêter de jouer. Et puis l'Europe ne le mérite pas, hein ? la Chine a été tellement maltraitée et méprisée par elle.

Et à quoi on servirait s'il n'y avait plus de pays à dégrader ? Le chômage, ça nous fait peur. Surtout qu'aux EU, un chômeur, il n'est pas aidé comme en Europe.

 

autre article : un symbole: le pouvoir des agences de notation

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article