château de Langeais

Publié le 1 Octobre 2011

 bandeau-langeais.jpg

Histoire

A la fin du Xème siècle, le comte d'Anjou, Foulques Nerra, fit construire le donjon dont les ruines se dressent encore dans le parc du château. Ce serait le plus ancien de France.

Une animation est mise en scène pour nous montrer comment les bâtisseurs de l'époque s'y prenaient pour construire des monuments qui nous étonnent encore par leur dimension, leur indestructible force et les sites proéminents sur lesquels ils sont construits.

 le vieux donjon
 échaffaudage reconstitué
 l'animation  vue du haut du donjon
langeais&& langeais - échaffaudage langeais - animation langeais - aariere vu du vieux chateau

Le château actuel fut élevé par  Louis XI (1423-1483), de 1465 à 1469, pour contrecarrer toute tentative des bretons de remonter le val de Loire. Cette menace disparut en 1491 avec le mariage de Charles VIII, fils de Louis XI, avec Anne de Bretagne. Cela se passa à Langeais

Au XIX è s., le dernier propriétaire de Langeais fut Jacques Siegrfried. De 1886 jusqu'à sa mort en 1909, il s'attacha à restaurer le château, et le meubler en restituant dans tous ses détails l'époque du XVème siècle. Il légua le château à l'Institut de France.

Le château

De l'extérieur, Langais est une forteresse d'apparence féodale : hauts murs, grosses tours rondes, chemins de ronde à créneaux et machicoulis, pont-levis enjambant des douves.

De l'intérieur, Langeais évoque plus un manoir, moins austère que le château féodal, et annonce les futures résidences de plaisance typiques de la Renaissance : fenêtres à meneaux, lucarnes au galbe décoré, fenêtres au rez-de-chaussée, situation au coeur de la cité.

Bien meublé par Jacques Siegfried, Langeais paraît plus vivant que la plupart des autres grands châteaux. La vie seigneuriale au XVème siècle et au début de la Renaissance y est évoquée avec précision.

Outre le mobilier, on peut aussi voir la reconstitution de scènes historiques importantes, comme le mariage d'Anne de Bretagne et Charles VIII, présenté par quinze personnages de cire, grandeur nature.

Du chemin de ronde qui longe toute la façade, on admire les vues sur la Loire et les toits en ardoise de la ville.

 le château, vu de la ville
 le château, vu de la cour et du parc
 
 le chemin de ronde
langeais---avant.jpg langeais---arriere--.jpg langeais---arriere-vue-.jpg langeais---chemin-de-ronde.jpg 
 dommage, nous avions déjà déjeuné!
 une salle
 le mariage
 du chemin de ronde
langeais---sam.jpg  langeais - une piece
langeais---mariage.jpg langeais---vue-sur-village.jpg
langeais---vue.jpg langeais---vue--.jpg langeais---parc-.jpg langeais---parc.jpg

Rédigé par jdio

Publié dans #escapades

Repost 0
Commenter cet article