la peur que cela se sache

Publié le 30 Septembre 2011

Y aurait-il quelque chose de pourri dans le royaume ?

 

pourriture.jpgLe numéro 2 de la police Lyonnaise en prison. Pour participation à un trafic international de drogue. Rien de moins. Avec lui, vont tomber d'autres flics lyonnais, peut-être aussi des magistrats. Rien de moins non plus.

Un des juges les plus réputés de France menacé de garde à vue. Accusé d'être à la solde du pouvoir, de trahir le droit constitutionnel du secret des sources. Et d'avoir freiné des quatre fers dans la sulfureuse affaire Bettencourt, notre Dallas à nous, où se mêlent sexe, trahisons, corruption, mallettes de billets...  Secret Story à Neuilly !

Et Tapie qui, 20 après, récupère 300 millions sur le dos des contribuables, dans un pastiche de justice qui fait douter de son efficacité et de son impartialité.

Et l'affaire Karachi qui ressort pour la nième fois, qui confirme que la vente d'armes aux dictatures est le support privilégié d'enrichissement des partis politiques. Avec, bien sûr, les grands marchés passés par les collectivités locales.

Et le parrain PS de Marseille mis en examen pour association de malfaiteurs !

Le point commun à toutes ces dérives est évidemment l'argent.

L'appât du gain, dans une société ostentatoire où le train de vie est le critère de la réussite

Les puissants savent bien que tout le monde est achetable, c'est une question de prix.

Alors quand on fait des boulots compliqués, bouffeurs de vie privée tant ils sont chronophages, faiblement rémunérés avec un espoir d'amélioration modéré, et que de surcroît ils vous amènent à fréquenter des riches aux trains de vie enviables, difficile de résister à la tentation, non?

Beregovoyvignette.jpgPierre Bérégovoy avait lui aussi craqué. Comme avant lui François Mitterrand, VGE, et tous ceux qui se sont montrés peu  regardant sur l'origine des fonds qu'ils recevaient. Chirac n'est-il pas toujours logé gratis par la famille Harriri, dans un immense appartement situé dans le plus cher arrondissement de Paris? Et Sarkozy aurait-il pu, avec ses seuls moyens d'homme politique, s'offrir un somptueux duplex sur l'île de la Jatte à Neuilly-sur-Seine?

Depuis que la société urbaine et marchande est née, quelque part sans doute en Mésopotamie il y a quelques milliers d'années, la volonté de possession et d'ostentation a pollué les rapports entre les hommes.

Depuis, la vénalité et la corruption imprègnent le monde. Est-ce pire aujourd'hui qu'hier,  quelques décennies, ou quelques siècles ?

Ce qui est certain, c'est que le risque est plus grand que cela se sache. Et la diffusion est infiniment plus rapide.

Le monde de l'argent-roi mondialisé et du culte de soi  érigé en valeur ne risque pas de rendre plus propres les comportements. Les techniques de blanchiment qui se sophistiquent de jour en jour ne sont pas faites pour ça!

Mais peut-être la peur "que cela se sache" freinera-t-elle les ardeurs des moins gourmands !

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article