cent années de SMIC pour prix de l'incompétence!

Publié le 30 Mai 2012

Où y a de la gène, y a pas de plaisir ! Dit-on.

Gourgeon-340x510.jpg

Le PDG d'Air France KLM n'a pas fait l'affaire.

On lui a donc demandé de partir.

En récompense de son insffisance, Air-France, en difficulté financière, lui a versé une indemnité de départ de 1 400 000€, soit plus de cent années de SMIC.

Dans cette attribution indéfendable, 400 000€ sont versés afin que le PDG en question, Pierre-Henri Gourgeon, n'aille pas vendre son non-talent à la concurrence.

De qui se moque-t-on? L'intérêt d'Air France n'est-il pas justement que Pierre-Henri aille appliquer son talent chez ses concurrents ?

A propos de concurrence, on a voulu justifier les indécentes rémunérations des patrons français par la concurrence, qui voudrait que nos chers dirigeants mettent leur talent au service de la concurrence étrangère, si les entreprises françaises ne s'alignaient pas sur le haut de la fourchette internationale.

Là encore, de qui se moque-ton? Quelle entreprise US aurait voulu d'un Daniel Bouton, parachuté pdg d'une grande banque pour récompense de ses seuls services passés dans les cabinets ministériels et ses relations avec les vieux énarques?

Le mode de nomination des patrons des très grandes entreprises françaises, celles-là même qui sont mises en cause, fait plutôt rire à l'étranger, où l'appartenance à une énarchie vaniteuse et clanique n'induit pas naturellement des qualités de chef d'entreprise.

Le gouvernement entend plafonner le salaire des dirigeants des entreprises publiques ou para-publiques à 20 fois le plus bas salaire. C'est une mesure pertinente, et qui leur laissera largement de quoi vivre, bien vivre même. Encore faut-il s'entendre sur ce qu'on met dans la rémunération, et tenir compte des divers moyens utilisés: logement et voiture de fonction, bonus, carte affaires, stock-options ...

Au début du 20ème siècle, Henri Ford préconise que le rapport entre le plus haut salaire et le plus bas ne dépasse pas 40. Dans les entreprises du Cac 40, où ce n'est que rarement le seul mérite qui fait les pdg, le rapport peut aller jusqu'à 1200!

En 2007, les PDG les plus chers payés des entreprises du cac 40 ont touché, tout compris, 20 000 fois le salaire minimum!

Qui sont ces personnes qui ont une opinion si haute d'elles-mêmes, qu'elles trouvent juste d'être aussi grassement payées ? Et qui sont incapables de voir leurs échecs, quand ils sautent aux yeux du monde entier.

Beaucoup de ces entreprises gagneraient plus à réviser de manière décente les plus hautes rémunérations, que de mégoter sur l'augmentation des salaires du plus grand nombre, dégraisser à tour de bras en priant que ceux qui restent fassent le boulot de ceux qui partent, en plus du leur évidemment, ou de délocaliser dans les pays du sud, en dirigeant vers Pôle Emploi ou les Caisses de Retraite des salariés compétents.

Le consensus social et létat d'esprit dans l'entreprise y gagneraient, comme le pouvoir d'achat intérieur.

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article