allumer le feu ..

Publié le 29 Mai 2012

Aussi brillante soit-elle, C Lagarde a perdu une belle occasion de se taire.


Christine-Lagarde.jpgEn stigmatisant les grecs qui ne paient pas d’impôts, proclamant qu’elle était plus compatissante envers les enfants du Niger qui n’ont qu’une chaise pour trois à l’école que pour les citoyens grecs qui n’arrivent plus à se soigner, elle a révélé l'étendue de l'égoïsme du regard sur le monde du technocrate et du nanti.

Elle a provoqué un véritable tollé en Grèce, et son compte Facebook a été assailli de 20000 messages.

Elle a corrigé le tir en disant que ces propos ne visaient que les armateurs grecs qui ne paient pas d’impôts, ou les familles riches qui transfèrent leur argent à l’étranger.

Seulement ces quelques poignées de personnes ne sont pas la Grèce, et ne sont pas significatives des souffrances de centaines de milliers de grecs, sans emploi, avec des revenus en forte diminution, sans perspectives pour eux et leurs enfants, autres que l'exode et la crainte d'être ruinés si le pays devait sortir de l’euro.

Cette intervention de la responsable du FMI est d’autant plus choquante qu’on lit,qu’en tant que fonctionnaire internationale, Mme Lagarde ne serait pas assujettie à l’impôt sur le revenu. Un revenu pourtant de l’ordre de 400 000 euros par an !! Cela représente le gain annuel de combien de familles grecques ?

Ce n'est pas ce genre de propos qui réconciliera les peuples avec leurs dirigeants, des États ou des organismes internationaux.

Au moment où les peuples sont saignés suite au comportement inconscient et à la cupidité des puissants, et où ceux qui en sont victimes viennent gonfler le flot des "indignés", la maladresse des propos de la directrice du FMI ne peut qu'allumer la mèche sur une situation déjà explosive.

Le conseilleur n'est jamais le payeur. Mme Lagarde devrait s'en souvenir.

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article