une nouvelle ex-future affaire

Publié le 22 Septembre 2011

Décidément, les juges français ne comprennent rien.

Il y en a qui s'obstinent encore à se prendre pour Zoro et vouloir rendre la justice.

Voilà que sur l"affaire dite de Karachi, ils mettent en garde à vue pour l'un, en examen pour l'autre, deux proches du Président, Nicolas Bazire, un intime, ex des affaires politiques et maintenant dans les affaires tout court (il est DG de LVMH), et Thierry Gaubert, homme à tout faire du chef de l'Elysée .

En voilà une affaire !

balladur bazir en 94.frLes faits remontent à loin, 1994/1995. On est en France, pas aux EU. Chez nous, la justice sait prendre le temps de réfléchir. Là bas, on traite les affaires en trois coups de cuillers à pot, à peine même sont-elles terminées qu'on en fait une série TV. Nous en France, on n'ose même pas parler de la guerre d'Algérie, cinquante ans après !

Donc, Thierry serait allé en Suisse avec son ami Ziad Takiéddine, de ces intermédiaires qui oeuvrent dans la vente d'armes, et dont l'épouse était amie de sa femme. En Suisse, ils retirent des tas de liasses de bons vieux francs français, que Gaubert aurait remis ensuite à Bazire. Qui était à ce moment là  directeur de Cabinet d'Edouard, et qui sera le patron de sa campagne électorale.

Dans les comptes de campagne de Balladur, il y a une petite somme non expliquée, 15 millions (mais non, pas d'euros, de francs !) remis en coupures de 500FF.  Il faut croire que les vieillards du Conseil Constitutionnel avaient dû oublier leurs lunettes le jour où ils ont examiné les comptes de campagne, car cela ne les a pas empêchés, Roland Dumas en tête, de les valider. A moins que, la naïveté revenant avec l'âge, ils aient cru à l'explication des T-shirts. La France entière se baladait en T-Shirts à l'effigie d'Edouard, vous ne vous en souvenez  pas? Ne me dites pas que vous aussi, vous perdez la mémoire !

Question subsidiaire : ils sont payés combiens nos cumulards du CC pour être aussi complaisants? Il est vrai que la plupart d'entre eux ont fait pire que leurs camarades quand ils étaient dans les affaires !

A noter qu'on sait tout ça parce que nos deux lascars se sont fâchés avec leurs épouses, et pour se venger, elles ont cafté toutes les saloperies auxquelles elles ont assisté. Aussi pour en avoir une part,  évidemment.

Quand on dit que les juges français ne comprennent rien, ce n'est pas qu'ils ne comprennent pas les affaires dont ils s'occupent. Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que quand ce sont de vraies affaires, de celles qui engagent des politiques ou des proches, enquêter ne sert à rien. On est en France, oui ou non?

Certes au début ça fait un peu de bruit, le Net s'en empare, les internautes (à ne pas confondre avec les citoyens ou les électeurs) expriment  leur indignation, en termes plus ou moins châtiés.

Chaque site va y aller de son petit sondage, "trouvez-vous vilain que la campagne présidentielle soit financée par un retour sur pots de vins de vente d'armes faites en douce à des dictatures sanglantes", auquel le bon peuple que nous sommes répondra oui, dans le même unisson que les choeurs de l'Abbaye de Solesme.

Mais après? Passera le temps.

Les sujets sérieux reprendront le dessus:  combien de temps l'équipe jaune de Koh Lanta va se faire berner par l'arrogant et manipulateur Maxime ?

Et dans vingt ans, arrivera, peut-être, le procès. Il se déroulera sans aucun des protagonistes, certains auront eu l'indélicatesse de casser leur pipe sans attendre, et ceux qui auront eu la chance de vivre jusque là, seront dans l'incapacité intellectuelle de participer.

Comme dirait quelqu'un que je connais, "c'est la vie des bêtes" !

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article