Sexe et argent : chacun son coin de cerveau ... ou presque

Publié le 16 Octobre 2010

Sexe et argent ne stimulent pas la même partie du cerveau. L'un ressort de l'inné, l'autre de l'acquis.

cerveau.jpgDes chercheurs du Centre de Neuroscience Cognitive de Lyon ont montré qu'il pourrait exister une dissociation entre les récompenses dites primaires (alimentation, liée au besoin de survie; sexe, lié à la reproduction) et celles dites secondaires (argent, pouvoir ..). Les premières sont traitées par une charitépartie postérieure du cerveau, plus ancienne sur l'échelle de l'évolution; les secondes par une partie plus antérieure, apparue plus récemment chez l'homme, et absente chez les animaux.

Comme toute nouvelle connaissance doit déboucher sur des conséquences concrètes, les premières qui ont émergé concernent l'addiction au jeu. Mais gageons que l'imagination des bricoleurs du cerveau ne s'arrêtera pas là, et après la clinique du sport, on imagine bien des cliniques pour dictateurs, traders, ministres,  joueurs de foot , Pdg, animateurs TV et autres humains à l'ego surdimensionné qui ne voient pas de limite à la récompense de leurs mérites.

Un p'tit coup de bistouri, et les voilà transformés en dames de charité

Rédigé par jdio

Publié dans #notre temps

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article