roulez, y a rien à voir!

Publié le 8 Novembre 2012

gare-nord-jpg.jpg

Pagaie monstre hier soir sur le réseau SNCF et RER de la Gare du Nord. Plus de 100 000 franciliens dans la galère, plus de train ni de RER pendant plusieurs heures, comme par hasard après la sortie des bureaux, on imagine le gigantisme du désordre !

Pourtant, roulez, y a rien à voir, dit-on à la SNCF. Certes il y a eu une panne de catainer, mais il y en a tous les jours, et plusieurs par jour. Et la panne a été réparée en 45', alors !.

Seulement, on oublie à la SNCF que 45' sans aucune information, serrés comme des sardines dans des wagons bondés, après une journée de travail agrémentée du transport aller, ça crée une certaine ... irritabilité. Alors certaines personnes sont descendues sur la voie, pour regagner la gare et se débrouiller autrement. Alors la SNCF a coupé le courant, bloquant l'ensemble des trains SNCF et RER. Alors le désordre a été maximal.

Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas à cause de la SNCF, mais des poignées d'usagers, on n'ose pas dire client, qui n'ont pas su maîtriser un mécontentement alimenté par des heures et des heures transbahutés dans des conditions plus dignes de bestiaux que de personnes. Et si encore les trains arrivaient à l'heure. Mais la multiplication des incidents de toutes sortes fait qu'on ne peut plus compter sur la ponctualité des trains franciliens pour être à l'heure.

Les raisons sont nombreuses à cette dégradation d'un service public, qui rend de moins en moins service.

Un réseau vieillissant et mal entretenu. Si les voies et tout ce qu'il y a autour sont aussi bien entretenus que les immeubles qui précèdent l'arrivée à la gare St Lazare, alors on doit s'inquiéter.

Une entreprise publique gérée comme les entreprises privées confrontées à la concurrence internationale, dont le moteur n'est plus le service, mais le profit.

Une politique urbaine non maîtrisée, avec une banlieue parisienne de plus en plus vaste, et de plus en plus désertée par les zones d'emploi.1h30 par voyage est le temps moyen de transport du banlieusard. Un gâchis incroyable de temps perdu, de pollution, de stress, et des problèmes de transport complètement insolubles.

Il ne faut pas s'illusionner, la population de la France se concentre inexorablement dans quelques très grandes métropoles, générateurs de conditions de transport déplorables et qu'il est impossible d'améliorer significativement, et qui continueront à  gâcher la vie d'un nombre croissant de citoyens.

Il n'y a plus en France, depuis longtemps, de politique d'aménagement du territoire. Il est grand temps d'y revenir, si on ne veut pas que les incidents de cette importance ne deviennent quotidiens, avec les risques de violence qu'elle comporte.

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article