rien n'est réglé ...

Publié le 3 Août 2011

Comme on pouvait s'y attendre, le Sénat américain a cédé, et donné les accords nécessaires à l'augmentation du plafond de la dette américaine.

Tant mieux, mais si rien ne change, le même problème se posera dans un an. Jusqu'au clash final.

Les organismes de notation réagissent avec plus de prudence qu'avec la Grèce, les enjeux ne sont pas les mêmes, mais si la notation maximale des EU a été maintenue, c'est après bien des doutes. Car fondamentalement, les EU ne valent pas la note maximum.

Les marchés ne sont pas dupes, et demeurent inquiets. Les bourses ont en effet réagi à la baisse à cet accord, parce qu'ils savent que le problème de fond reste entier.

C'est toute l'économie occidentale qui est malade, et qui, faute des recettes générées par les excédents commerciaux et la croissance s'endette à tout va. A l'intérieur pour palier la stagnation du pouvoir d'achat, à l'extérieur pour payer les déficits commerciaux.

L'évolution du cac 40 depuis le début de l'an 2000 est parlant. La tendance baissière confirme la faible confiance des analystes à l'égard de l'économie française, au-delà des bons résultats de quelques grandes multinationales.

cac40.JPG

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article