quel avenir ?

Publié le 23 Juin 2012

Qui connaît l'entreprise FOXCONN ?

foxconn.JPG

Elle fait pourtant 100 milliards de CA annuel, emploie 1,2 millions de salariés, dispose d'une trentaine de sites en Asie, Europe de l'Est, Afrique, Brésil et Mexique.

Foxconn est une entreprise chinoise, une des plus grosses entreprises au monde. Elle produit à peu près 40% des appareils électroniques vendus dans le monde. Et depuis quelques années, elle produit les produits phares d'Apple - iPhone et iPad.

En Chine, les usines Foxconn sont de véritables villes, où les employés vivent en quasi autarcie. Les appartements y sont situés au-dessus des chaînes de production, et on y trouve boutiques, lieux de détente, équipements sportifs ...

Ca, c'est pour le bon côté des choses.

Le moins bon? Des conditions de travail d'un autre âge - journées interminables, heures supplémentaires impayées, suicides en série consécutifs aux cadences infernales..., salaires de misère, que la direction s'est engagée à .... doubler (!) d'ici 2013. La société d'analyse iSupply a établi qu'un iPhone 4S16 coûterait 196€, comprenant 8€ de main d'oeuvre !!!

En Chine, la rémunération moyenne s'établit à 260€ par mois, le salaire minimum dans les grandes villes ne dépasse pas 180€ mensuels, et 60€ dans les provinces du centre de la Chine !

Alors si c'est là le business model que certains veuillent appliquer en Europe, c'est vrai qu'il y a du boulot.

Sauf si le sens de l'Histoire était que ce soit la Chine qui se rapproche du modèle occidental.

D'autant que l'impact environnemental de ces usines est catastrophique, comme le montre le rapport badApple qui décrit les ravages écologiques liés à la fabrication des iproduits. 27 fournisseurs présumés d'Apple y sont mis en cause dans des cas de pollution de l'eau, des sols, d'intoxication au n-hexane (produit utilisé pour nettoyer les écrans), et des cas de cancers qui explosent en nombre.

L'activité de l'Asie ne se limite plus à la sous-traitance.

Seulement, les entreprises chinoises et asiatiques ne font pas qu'assembler pour compte des cerveaux de l'occident.

L'idée que l'innovation, la recherche et la créativité sont à l'ouest, et que l'Asie se limite à l'exécution bête et méchante, est périmée. 

Nombre d'anciens sous-traitants sont devenus des créateurs, et pas des moindres.

asus.JPGacer.JPGCitons ASUS, ancien sous-traitant, propriétaire d'une marque aujourd'hui mondialement connue, et qui a transféré son activité de sous-traitance dans une filiale, Pegatron. Mais aussi HTC, un des tout grands du smartphone, immense marché car unique téléphone prrtable de demain, et notamment en Chine, pays qui en achète le plus au monde. Mais encore ACER, dans le top 3 des fabricants de PC et ordinateurs portables.

Aujourd'hui, les deux tiers de l'électronique grand public est fabriquée par les deux géants sous-traitant que sont Foxconn et Compal.

Quand l'idée leur viendra d'imiter Acer et les autres, et ne leur faisons pas l'injure de penser qu'ils ne l'ont pas, l'occident aura tout perdu.

En appliquant à fond la logique libérale qui vise l'abaissement par tout moyen du prix de revient aux fins d'accroissement des parts de marché, l'occident se condamne à terme.

Si Apple, Google, et dans une moindre mesure Microsoft, ont encore un peu d'avance en matière de créativité, il est évident que tout le savoir-faire acquis par la Chine en fabriquant les produits cogités ailleurs sera aisément mis à profit et intégré par les cerveaux chinois pour dépasser l'occident aussi dans la création et l'innovation. Le mouvement est déjà largement entamé, comme on vient de le voir.

Il ne faut pas chercher ailleurs les causes du déclin de l'Europe, qui a vu décliner, voire mourir ses entreprises phare d'il y a encore dix ans. Dans quel état sont aujourd'hui les Philips, Thomson, Siemens, Alcatel, Bull, Olivetti ...quand elles existent encore !

Ce qui s'est passé dans l'électronique domestique va se passer très vite dans l'aviation, puis l'espace, si l'occident ne parvient pas à s'unir pour faire front. Et rien à ce jour ne permet de penser qu'il le fera, chacun étant soucieux de préserver ses parts de marché ... à court terme.

Que restera-il à l'Europe, autre que ses centre-villes historiques ?

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article