Périgord Dordogne - St-Amand-de-Coly

Publié le 22 Juin 2011

  st-amand-de-coly-2l--.jpg


  ST-AMAND-DE-COLY


Village de 300 habitants, caché dans un vallon, à l'écart de la Vallée de la Vézère.

C'est un village pittoresque, comprenant de nombreuses maisons anciennes, un prieuré et un vieil "hospital".

le vieil "hospital"
st-amand-de-coly-vieil-hopital.jpg st-amand-de-coly-vieil-hopital--.jpg  st-amand-de-coly-vieilhopital.jpg

Beaucoup de ces maisons anciennes ont leur toit revêtu de lauzes.

Quelques artisans, comme Alain Lagorsse, dinandier d'art, meilleur ouvrier de France, compagnon du Tour de France.

st amand de coly toits st amand de coly dinandier

Mais le point d'attention de St-Amand-de-Coly, c'est son église abbatiale, un des plus beaux exemples d'église fortifiée du Périgord, et seul bâtiment restant de l'ancienne abbaye augustinienne.

La création d'une abbaye à St-Amand remonte probablement au VIème siècle, après la mort de l'ermite Armand. Elle fut détruite en 857 lors de la guerre d'Aquitaine, et renaîtra au siècle suivant. Elle connaîtra son essor au XIème siècle, profitant peut-être de l'adoption des règles clunisiennes, moins sévères, par les abbayes voisines, amenant vers St-Amand les fidèles aux règles augustiniennes. C'est au cours de ce siècle que fut bâtie l'église, en partie du moins.

L'abbaye connaîtra ensuite le déclin,  et des destructions régulières. En 1760, le faible nombre de moines y résidant et le grand état de délabrement des bâtiments conduiront Louis XV à autoriser  la suppression de l'Abbaye. Ses biens furent vendus à la Révolution française.

L'église devint paroissiale après la Révolution. Mais ce n'est qu'à la fin du XIX ème siècle qu'un abbé et la population s'attelèrent à sa réhabilitation.

Elle est classée Monument Historique depuis 1965.

Une impression de puissance se dégage de la tour-donjon, percée d'un immense porche en arc brisé.

A l'intérieur, la hauteur de l'église et son extrême dépouillement saisissent le visiteur. Remarquable aussi est le sol en pente, prolongeant la montée par l'ecalier aboutissant à l'église. Un lieu étrange, qui fascine et dérange par sa beauté austère.

st-amand-de-coly6-.jpg st-amand-de-coly.jpg st-amand-de-coly-.jpg
 st-amand-de-coly1.jpg  st-amand-de-coly2.jpg  st-amand-de-coly3.jpg

Rédigé par jdio

Publié dans #escapades

Repost 0
Commenter cet article