les dirigeants en folie

Publié le 11 Février 2012

On se souvient des exploits de Léo Apotheker.

apotheker.jpgPDG du groupe allemand SAP, il avait été nommé PDG du Groupe Hawlett-Packard, n°1 mondial de la micro-informatique. Au bout de onze mois, il est viré par le Conseil d'administration du Groupe, en désaccord avec les choix stratégiques de l'éphémère président : se séparer purement et simplement de l'activité ordinateurs, sur laquelle HP est n°1 mondial, pour se centrer sur la seule activité de logiciels et services! Consternation évidemment chez les dizaines de milliers de salariés du Groupe, déjà bien chahutés ces dernières années. Ils doivent avoir été consternés aussi quand ils ont appris que ce monsieur  a bénéficié d'un parachute doré, en fait en or, de 30,4 millions de dollars !!!

Plus modestement, un administrateur de Néopost a vendu pour un total de 246 563€ de titres obtenus lors du paiement du dividende en actions !

Antoine Arnault, administrateur de LVMH, a vendu pour 1 571 368€ d'actions. La famille a des fois du bon.

Un administrateur d'Essilor, ex-Pdg, a levé pour 1 041 000 € d'actions à 34,70€ pièce. Revendues à 56,75€, la plus-value s'élève à 661 000€.

Un coprésident fondateur du Groupe Accor a cédé pour 2 128 366€ d'actions du Groupe le 19 janvier.

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article