agitation au sommet

Publié le 19 Janvier 2012

Le sommet social d'hier est la caricature de ce qu'il y a de pire dans la politique à la française.

Après plus de trente années de désindustrialisation, qui s'est passée dans l'indifférence générale, voilà qu'on veut en quelques heures, à coup de sommet médiatique, de mesurettes financières, de missions de réflexions confiées à de vieux routards de la politique, résoudre ce qu'on pas su, voulu, pu, solutionner en plusieurs décennies.

C'est vouloir faire prendre aux gens les vessies pour des lanternes. L'intérêt électoral ne justifie pas un tel foutage de gueule.

Si on veut très vite perdre un troisième A, alors continuons comme cela. La conséquence sera une difficulté supplémentaire pour la France d'emprunter, à des taux qui approcheront les 5%.

Pendant ce temps là, la société Lejaby, dont la situation a été évoquée plusieurs fois ici, est sauvée de la liquidation par un repreneur qui va délocaliser le peu qui reste de la production made in France. 250 salariés sur les 450 restants voient leur poste supprimé, et la dernière usine du Groupe est définitivement fermée pour aller rejoindre le parc florissant des friches industrielles.

Les sommets et mesurettes destinés à marquer l'opinion pour attirer les électeurs sont dérisoires face au mal qui gangrène la France et la plupart des pays de l'Ouest. Permettre aux TPE d'embaucher sans charge un jeune pendant six mois est gentillet, mais pas du tout à la hauteur de la problématique et des enjeux. L'état de la France mérite un diagnostic profond, la fixation d'objectifs, et un plan global établi en fonction de moyens financiers limités et respectant les critères des agences de notation. La France fait par ailleurs partie de l'Europe et du monde. Sur bien des sujets, concertation et harmonisation sont de mise.

D'un côté l'agitation vaine des responsables politiques et économiques. De l'autre la dure réalité des disparitions d'entreprises et des emplois. Au milieu, l'apauvrissement de la France et de ses habitants.

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article