le Sénat passe à gauche. La belle affaire !

Publié le 25 Septembre 2011

La France connaîtrait son séisme :

Senat-passe-a-gauche_scalewidth_630.jpg

   le Sénat passe à gauche.

La belle affaire !

 

150 000 notables élus ont donc considéré que le train de sénateur convenait aussi à la gauche. Est-ce si flatteur, à l'époque du TGV ?

C'est vrai que pour un candidat électif', sénateur c'est bien tentant.

senat_palais_luxembourg.jpgBonne rémunération (voir ci-dessous), qui plus est peu imposée parce que censée couvrir pour une bonne part les frais inhérents à la fonction!, des locaux inimitables (le palais des  Médicis) au milieu d'un des plus beaux parcs de Paris, une cantine de chef, et plein de petits avantages qui font trouver sympathiques la démocratie parlementaire à la française.

Autant de choses qui ont le mérite de vous éloigner de la vie du français moyen!

J'ai lu que le budget annuel du Sénat s'élevait à 360 millions d'euros.

Il fut un temps où la gauche ambitionnait de supprimer le Sénat. Gageons que maintenant qu'elle y est majoritaire, elle n'aura de cesse de le maintenir.

Pourtant 360 millions d'économies par an, ce serait un signe donné aux français que par ces temps qui courent, l'Etat sait économiser sur les effectifs des privilégiés, et pas seulement sur celui des policiers de base et des instits.

Et puis ce n'est pas un bon exemple, tous ces notables grassouillets et trop nourris, à l'heure où on promeut une meilleure hygiène de vie en vue de réduire les dépenses de santé. 

 Il reste quand même trois intérêts au maintien de cette chambre dite haute.

Par la prolifération des vieux édiles qu'elle génère, elle va dans le sens de l'obsession de Fillon, qui est de reporter toujours plus loin l'age de départ à la retraite. Si seulement FF réussissait à amener les entreprises à offrir à leurs salariés la qualité de vie du sénateur, ce serait gagné!

Le Sénat serait la chambre sage, sachant prendre son temps, par opposition à la Chambre des députés, plus réactive, plus dans l'instant, plus coupeuse de têtes. Il est vrai que l'age avancé et les bons déjeuners ne poussent pas à l'hyper-activité. Est-ce bien suffisant pour en  justifier le maintien, sachant que d'autres contre-pouvoirs existent pour temporiser un événtuel dérapage de la Chambre, ne serait-ce que l'exécutif ?

Le troisième, on l'aura deviné, est que le Sénat constitue le placard doré où caser  les amis politiciens en cour, mais en échec ou rechignant à afronter le sufrage universel.

Ce seul point devrait suffire à assurer un avenir durable à la vénérable institution.

 

Budget et rémunération des sénateurs (extrait de la rubrique "Sénat" du site Wikipedia) 


Le budget du Sénat s'élève à 321,9 millions en 2007, dont 11,4 millions d'euros pour l'entretien du Jardin du Luxembourg et 1,2 million pour le Musée du Luxembourg13.

Sur les 309,2 millions d'euros spécifiquement alloués au Sénat pour l'année 2007, les indemnités des sénateurs représentent 28,4 millions14.

Les sénateurs perçoivent, au 1er janvier 2011, une indemnité mensuelle de 7 100,1515 euros bruts, calculée selon le traitement des fonctionnaires occupant les emplois les plus élevés de l'État appartenant à la « catégorie "hors échelle" (conseillers d'État, préfets, directeurs d'administration centrale, etc.) ». À cela s'ajoute l'indemnité représentative de frais de mandat d'un montant d'environ 6 100 euros pour la rémunération des collaborateurs, la location d'une permanence, l'équipement de bureau, etc. Depuis 1976, les sénateurs peuvent avoir des collaborateurs qui sont directement employés par le parlementaire avec un salaire moyen brut d'environ 2 300 euros pour un assistant à temps plein16.

Les sénateurs ont des avantages en nature équivalents à ceux des députés : des moyens matériels sont mis à leur disposition comme un bureau individuel au Palais du Luxembourg ou dans ses dépendances, des équipements informatiques et de communications, la gratuité de l'affranchissement du courrier spécifique à leurs travaux parlementaires, des prêts pour le logement ainsi que diverses facilités de transport (réseau SNCF gratuit)16.

Rédigé par jdio

Publié dans #notre temps

Repost 0
Commenter cet article