le Ministère de l'Education Natinale reconnaît l'intérêt pédagogique du jeu d'échecs

Publié le 4 Février 2011

Le Ministre de l'Education Nationale, Luc Chatel, a présenté il y a quelques jours son "Plan sciences". Le jeu d'échecs y a une place reconnue.

Partant du constat que le niveau des jeunes français en Math et en Science était en régression, le plan vise à redonner aux élèves, dès le primaire, le goût de la science.

Chatel_JCM.jpgEn primaire, de la même façon qu'on a lutté contre l'illétrisme, il convient de lutter contre "l'innumérisme", c’est-à-dire l’incapacité à réaliser les calculs de la vie courante.

Différentes mesures sont prévues, dont le recours à des activités ludiques, parmi lesquelles le jeu d'échecs vient en premier rang. A cette fin,  une convention a été signée avec la FFE et son président Jean-Claude Moingt (à droite sur la photo) pour renforcer la présence de l'échiquier dans les écoles.

Encore un nième plan, diront les grincheux, d'autres ajouteront que les municipalités, écoles et institutions échiquéennes (clubs, comités départementaux, Ligues régionales) n'ont pas attendu le plan pour passer des accords et proposer le jeu d'échecs à des milliers d'élèves.

On retiendra que ce plan est la reconnaissance officielle de l'intérêt pédagogique du jeu d'échecs, par sa capacité notamment à stimuler le raisonnement.

De même que la loi ne fait le plus souvent que suivre l'évolution des moeurs et mentalités, de même les plans reprennent quand ils le peuvent, des pratiques qui ont fait leur preuve sur le terrain.

Mais nul doute que le plan et la convention aideront les clubs et les écoles à trouver les accords pour étendre encore la présence du jeu d'échec dans les institutions scolaires.

Pour prendre l'exemple la ville de Bois-Colombes, le jeu d'échecs y est présent dans toutes les écoles, collège et lycée depuis de nombreuses années, au terme d'une convention de partenariat  signée dès la création du Club il y a vingt ans. 

Le Club fournit les éducateurs et anime l'activité echiquéenne par des cours dans toutes les écoles,  et organise en quatre étapes un grand tournoi des Ecoliers.

Rédigé par jdio

Publié dans #échecs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article