le détaillant et le grossiste

Publié le 3 Octobre 2011

Les deux dimensions de la banque.

banquier-escroc.pngComme on sait, la banque comprend deux activités bien distinctes: la banque de détail, qui gère les dépôts et crédits aux clients particuliers, entreprises, professionnels, et celle d'investissement, qui n' a d'investissement que le nom, banque de marché plutôt, pour compte de clients importants ou pour compte propre.

Cette dernière, appelée aussi banque de gros, a eu un sacré coup de vent en poupe depuis le début des années 80. Au point de ringardiser sa collègue détaillant. Car à banque de gros, gros profits; à banque de détail, petits profits.

Mais il en va de même des pertes. Quand on prend une gamelle dans la banque de gros, c'est grand, spectaculaire, le monde entier en parle, les fraudeurs sont starifiés, on en fait des films de cinéma. 4 milliards par ci, 2 milliards par là. Parce que la banque de gros le vaut bien!  Elle est numéro 1, oui ou non?

Tandis que dans la banque de détail, on fait évidemment dans le petit. Elle a bien aussi, évidemment, ses incompétents et ses escrocs. Mais dans le genre nains de jardin.

Voyez par exemple,à Châlons-en-Champagne, un cadre du CA a piqué 1,7 million d'euros en 10 ans, au moyen d'un montage connu par tous les apprentis inspecteurs-stagiaires, basé sur des prêts bidons à de vrais clients inactifs. Une broutille, non? 15 000€ par mois, cela représente ! Le salaire mensuel de Jean-Pierre Bel. Ou quelques heures de travail d'un pdg moyen d'une entreprise moyenne du Cac 40.

C'est son train de vie qui aurait fait soupçonner le monsieur. Il faut dire que rouler en voiture de luxe à Châlons-en-Champagne n'était pas très opportun pour passer inaperçu. Mais dans un monde où le paraître est plus crucial que l'être, il devait être difficile pour lui de vivre à la façon modeste d'un petit cadre banquier détaillant, quand on est riche, et assez malin pour l'être.

Décidément, le bon sens n'est plus près de chez nous !

 

 

 

Rédigé par jdio

Publié dans #notre temps

Repost 0
Commenter cet article