le bon sens ne revient pas chez nous

Publié le 8 Mai 2011

Le monde financier, une partie tout au moins, repart dans ses outrances.

Quelques transactions de dirigeants parues dans l'hebdo "Le Revenu".

Le PDG de Zodiac a levé pour 364 217€ d'actions, un administrateur d'Essilor a exercé pour 954 000€ d'actions à 26,50€ l'action, vendues aussitôt au cours du marché, soit 55,55€.

Son gain : 1 039 000€ ! J'espère que les services rendus par ce monsieur à Essilor sont en proportion !

On apprenait aussi par la radio que le PDG de la SG avait touché (ou allait toucher) un bonus de 3 500 000€, s'ajoutant à son salaire de 85 000 euros (par mois, bien sûr). Il est loin le temps où le dirigeant de la SG jouait les bons élèves en renonçant à ces sommes extravagantes par solidarité avec les victimes de la crise.

Je resterai toujours coi devant ces personnes qui ont une idée suffisamment élevée d'elles-mêmes pour s'attribuer  (avec l'accord des Conseils d'Administration, je sais, qui en échange reçoivent de beaux cadeaux aussi, voir ci-dessus) des salaires et des primes qui représentent chaque année plusieurs vies de travail de salariés qui, quelque part quand même, font la valeur de l'entreprise.

Difficile d'accepter que ces mêmes personnes osent ensuite mégoter, même s'il y a les meilleures raisons du monde, des augmentations salariales de quelques euros à la masse des salariés qui ne gagne pas en un mois ce qu'eux gagnent en quelques minutes !

Un autre exemple de perte de bons sens et de repères de la finance, c'est cette obligation nouvelle imposée aux banques de comptabiliser en charge l'augmentation de la valeur de leurs emprunts quand leur rating s'améliore, au prétexte qu'elles paieraient plus cher si l'idée leur en venait de les racheter ! C'est du grand n'importe quoi, qui n'améliorera en rien les bilans des banques, mais créera seulement encore plus de confusion, et n'empêchera en aucune façon les banques les dérives enregistrées avec les surprimes américains.

 

 

 

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article