Richelieu ou la revanche de l'Histoire

Publié le 30 Juillet 2011

richelieu---parc-domes.jpg

Il y avait une fois, en Tourraine, à Champigny sur Veude très précisément, un magnifique château. Il avait été bâti de 1508 à 1543 par la très puissante famille des Bourbon-Montpensier.

Un siècle plus tard, le cardinal de Richelieu veut agrandir son château familial, sis à quelques kilomètres de Champigy sur Veude.

Son projet ?

Créer une ville nouvelle à partir du village existant, et ériger un château dont la magnifiscence éblouira le monde et symbolisera sa puissance.

C'est ainsi que naîtra la ville de Richelieu, remarquable par ses rues rectilignes et ses grandes places. Et que sera, aussi, édifié le plus remarquable château de l'époque, dont Louis XIV s'inspirera pour imaginer Versailles, même si ce dernier n'atteignait pas, dit-on, l'immensité de Richelieu.

richelieu---parc-gravure.jpg

Mais l'orgueil de Richelieu était tel, qu'il ne tolérait pas le voisinnage du château des Bourbon-Montpensier, dont la superbe faisait ombrage à son château.

Il en imposa donc purement et simplement la destruction. Ainsi disparut l'un des plus beaux et des plus imposants châteaux de la Renaissance.

Il reste aujourd'hui des communs, dont la beauté laisse imaginer ce que devait être le château, et surtout  une formidable Sainte Chapelle, appelée ainsi parce qu'elle était supposée détenir des reliques de la vraie croix.

Onze magnifiques vitraux du 16ème siècle font de ce lieu un véritable joyau. Chacun comprend trois parties : en haut, la Passion du Christ, au centre, les épisodes principaux de la vie de St Louis, le grand héros de la famille, et en bas, trente quatre portraits de la famille Bourbon-Montpensier.

champigny-s-veude-ste-chapelle--37-anc-communs.jpg champigny-s-veude-ste-chapelle--40-.jpg
champigny-s-veude-ste-chapelle--58-vitrail.jpg champigny-s-veude-ste-chapelle--63-vitrail---Copie.jpg champigny-s-veude-ste-chapelle--64-vitrail---Copie.jpg champigny-s-veude-ste-chapelle--65-vitrail.jpg champigny-s-veude-ste-chapelle--69-vitrail---Copie.jpg

 

Epilogue

A Champigny, la chapelle a été sauvée de la destruction grace à l'intervention du pape Urbain VIII, et les communs ont été transformés en joli château. Le lieu est admirable, et la visite de la chapelle est éblouissante.

A  Richelieu, il reste une ville de 2000 habitants, tristounette et sans vie. Richelieu avait voulu construire un "bourg clos" à côté de son château, cité idéale dessinée par Jacques Le Mercier. Exempe du style Louis XIII, la cité matérialise le sens de l'ordre, de l'équilibre mesuré, de la régularité, de la symétrie. Elle annonce le siècle de Louis XIV. Rectangulaire et rectiligne, elle est entourée de remparts et de douves.

Et il ne reste rien du prestigieux château, sauf un parc immense et vide, et un bâtiment recouvert d'une coupole, appelé le dôme, seul vestige du château qui se voulait à la gloire éternelle du Cardinal. Qui plus est, le dôme faisait partie des communs. On remarquera tout de même la majestueuse statue de Richelieu par Ramey, à l'entrée du parc, et le très modeste musée consacré à Richelieu dand le pavillon à dôme.

  La cité - église ND et place du Marché
    Le château - statue de Richelieu par Ramey à l'entrée du Parc, une porte, la maquette de l'ancien château, la roseraie
richelieu---eglise-ND.jpg richelieu---place-de-HV.jpg richelieu---statue-par-Ramey.jpg
 richelieu---porte.jpg richelieu---parc-maquette.jpg richelieu---parc-tam.jpg
 le pavillon à dôme
 Peinture de Richelieu, dans le Pavillon à dôme
 
le parc
     
richelieu---parc-domes.jpg richelieu---parc-tableau.jpg  richelieu---parc.jpg      


L'Histoire a-t-elle voulu punir l'arrogant et cupide cardinal, en effaçant le monument qui se voulait à sa gloire éternelle, et en redonnant vie et prestige au château voisin des Bourbon-Montpensier, qu'il a fait raser pour qu'il ne lui donne pas de l'ombre?

Jean de La Fontaine en trouverait la morale. A chacun d'en faire la sienne.

richelieu---statue.jpg

Rédigé par jdio

Publié dans #un peu d'histoire

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article