la menace de la dette américaine

Publié le 13 Juillet 2011

Un cataclysme financier mondial pourra-t-il être évité ?

La situation européenne est plus que préoccupante, et annonce le déclin relatif en cours de l'Europe, et le chamboulement de la zone euro. Les agences de notation font toujours la pluie et le beau temps, et viennent de classer l'Irlande dans la catégorie spéculative. La Grèce ne s'en sort pas, accumule les dettes, dont elle fait dépendre le remboursement de plans économiques et financiers que les Grecs refusent massivement. Pacifiquement , mais jusqu'à quand?

Les marchés testent l'Italie, comme le rapportent les journaux. Et l'on sait que lorsque les marchés ont dans le collimateur un emprunteur, ils ne le lâchent pas avant qu'il soit tombé. 

A qui le tour après ? La Belgique et la France ! Pour commencer.

Car il y a plus grave, et derrière les interrogations des machés sur l'Europe, il y a celles sur les EU.

Car la situation américaine fait peser sur le monde un risque majeur. Depuis des dizaines d'années, le Trésor américain se contrefiche des déficits US et de la dette extérieure du pays, parce que le dollar est monnaie de réserve et d'échange. Si bien que la dette américaine atteint des milliards de dollars, que les EU seront bien incapables de rembourser le jour où la demande viendra.

Ce qui semblait une éventualité totalement improbable devient de jour en jour de plus en plus crédible.

Des nouvelles puissances économiques sont arrivées, avec une richesse financière impressionnante. Ce sont ces puissances qui dorénavant sont les créanciers des EU. Lorsque leurs monnaies seront aussi fortes et reconnues que leurs économies, alors c'en sera fini du dollar-roi, et de la suprématie américaine qui permet  aux EU de se situer au-dessus des lois qu'ils imposent au monde: ne pas emprunter au-dessus de ses moyens, ne prêter que si on a des chances d'être remboursé. Les EU seront regardés comme un débiteur ordinaire, ils seront analysés selon les critères financiers ordinaires.

Et ce jour là, les EU feront défaut, et c'est un cataclysme qui s'abattra sur le monde. 

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article