l'Iran aurait la bombe?

Publié le 9 Novembre 2011

Et alors ? les occidentaux ne sont pas les mieux placés pour faire la leçon !

Bizarrement, le dernier rapport de l'AIEA - Agence Internationale de l'Energie Atomique - met en avant une avancée forte de l'Iran dans l'obtention de l'arme atomique. Les militaires paraissaient pourtant dire le contraire.

Bizarrement, parce que c'est la première fois que l'AIEA prend cette position. Bizarrement, parce que voià des années que l'Occident, EU en tête, stigmatise l'Iran. Bizarrement parce que depuis des années les EU terrorisent leurs alliés et partenaires pour les dissuader de réaliser la moindre opération avec l'Iran. Bizarrement, parce que la Russie et la Chine sont beaucoup plus compréhensifs.

Pourtant l'Iran n'a jamais déclaré la guerre à quiconque depuis la prise de pouvoir des islamistes. La guerre contre l'Irak avait été déclarée par ce dernier pays. Et ce n'est pas en Iran que se cachait Ben Laden, mais en Afghanistan, soutenu par les américains!

L'Iran serait donc en voie d'avoir la bombe atomique.

Et alors !

iran.jpgTous les pays qui ont fabriqué la bombe l'ont faite en douce. La France aussi (voir la bombe atomique française), qui a contrevenu aux injonctions des anglais, des américains, de l'URSS et de ... l'ONU!  L'Inde, le Pakistan, Israël et les autres, URSS et Chine y compris, ont-ils demandé la permission à quiconque? Et au jour d'aujourd'hui, n'y a-t-il pas que les américains qui ont eu l'inhumanité de s'en servir ?

Mais surtout, pourquoi est-ce qu'un Iran détenteur de la bombe serait plus dangereux que les EU, la France, le Pakistan ou Israël? ou que la Chine et la Russie ? Parce qu'il est musulman? intégriste? Israël voit souvent des "faucons" parvenir à sa tête, qui lancent des opérations militaires plus facilement que l'Iran. Et c'est dans l'Europe chrétienne qu'est arrivé, qui plus est démocratiquement, le plus redoutable auteur de génocides que l'histoire ait connue!  Et rien ne permet de penser qu'un pays, quel qu'il soit, même démocratique, même baigné de culture chrétienne et humaniste, ne puisse pas voir venir, un jour, un dirigeant suffisamment fou pour utiliser la bombe atomique.

Pour justifier la bombe auprès des peuples, nos responsables politiques nous ont mis en avant qu'elle était la meilleure arme pour ... la paix. La fameuse théorie de la dissuasion, chère à de Gaulle. Pourquoi cette théorie ne s'appliquerait-elle pas à l'Iran? Les dirigeants iraniens savent autant que les autres dirigeants que s'ils utilisent la bombe sur un pays quelconque, la réplique sera immédiate de la part de ce pays ou des EU.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais!

La folie a été de chercher à dominer le monde par la possession de l'arme qui se voulait absolue.

Maintenant le monde a peur. Alors faites ce que je dis, pas ce que je fais, disent en choeur américains et européens. Mais comme on dit, "fallait pas commencer".  Les grandes puissances de l'ouest sont bien mal placées pour faire la  leçon, elles qui ont  vendu et installé les centrales (civiles !) en Iran !

Le moment paraît aussi mal choisi pour jouer les coqs de basse-cour, alors que les marchés du monde entier stigmatisent le déclin économique d'un occident surendetté, faisant tomber un à un les gouvernements.

Mais c'est trop tard, la course à l'arme atomique est lancée, la graine qu'on a semée a germé. Il nous restera à prier Dieu, Allah, Vishnu et les autres, pour que la sagesse des hommes l'emporte. Ce n'est pas gagné !

 

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article

valentini 26/01/2012 14:10

Java euro-occidentale autour de la bombe irano-orientale

La Sainte-Alliance des amis d'Israël, -Aïe ! Aïe ! Aïe !- et de la paix, sur la terre comme au ciel, que les marchés ont mis en déroute, les prenant à la bolchévik, par tous les bouts à la fois,
veulent stopper IRAN, dans sa persévérance à se doter de l'arme nucléaire. Ce que l'état iranien, -Hi ! Han !- nie évidemment de toutes ses forces. N'oeuvre-t-il pas, comme Louis-le-pieux, à
libérer la terre sainte des infidèles ? (ce vocabulaire radical s'obtient, couché dans la boue, en mâchant des racines). Qui ne voit que l'état en question lui aussi aime les roses. Et d'ailleurs
s'il en avait le loisir, il en peindrait le dimanche. Ses buts sont pacifiques. Il ne désire rien de moins que le bonheur de son peuple. Il travaille à son bien-être et lui prodigue force câlins et
autres gâteries économiques, à l'image de la communauté internationale qu'il ne hait point, au final. Voilà le rêve immuable de tout état moderne, y compris en période prénatale : acquérir le
maximum de puissance dont la limite se définit au fur et à mesure des avancées du progrès et simultanément hors de l'espace et du temps, puisqu'au fond ce rêve est religion ! Simplement, en Iran,
il est interdit d'afficher le Guide du guide, vu que les mouches pourraient chier dessus. Vu d'ici, cette manière de voir, curieusement, devient l'enjeu intellectuel majeur de notre époque.
L'esprit libéral ne va quand même pas s'en laisser conter par l'intégrisme religieux.

(lire la suite sur 1847.overblog.com)