Kerviel et Messier

Publié le 11 Juillet 2010

Le procès Kerviel a fait la une des media pendant les trois semaines de sa durée. Parallèlement se déroulait le procès de Jean-Marie Messier, l'ex flamboyant patron de Vivendi.

Comme Kerviel, mais pour d'autres motifs, il a failli mettre par terre l'entreprise qu'il dirigeait. Par souci de sa gloire, parce que sa tête a enflé et qu'il s'est pris pour un visionnaire pendant cette folle période de libéralisme financier échevelé lié à l'apparition de technologies nouvelles appelées à changer l'avenir.

Or qui a entendu parler de ce procès, à part les lecteurs des journaux financiers ? Pas grand monde. Pourquoi ? Pas évident pourtant que le comportement de Messier soit plus excusable que celui de Kerviel.

On peut s'indigner qu'après quelques années d'exil US, Messier revienne en France à petits pas, sorte un livre, se voit confier une mission par le gouvernement, soit reconnu coupable de rien.

Un président, même envahi par la folie des grandeurs au point de couler sa boite n'est donc pas responsable. Pourquoi serait-il alors responsable quand l'entreprise va bien ? Seulement pour légitimer ses faramineuses rémunérations?

voir article du Monde juin 2010

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article