il y a des baffes qui se perdent ...

Publié le 8 Septembre 2011

Une poignée de députés seulement était présente mercredi soir dernier à l'Assemblée Nationale. Normal, on ne votait que pour la loi de Finances rectificative, qui comprenait entre autres dispositions le plan de rigueur et l'aide de 15 milliards d'euros à la Grèce !

baffe.jpgLe président de la Commission des Finances, Jérôme Cahuzac, lui, était bien là.

Pas François Hollande. Qui a donné son pouvoir à son ami Jérôme. Mal lui en a pris. Trop d'apéros ? acte manqué ? mauvaise intention ? toujours est-il que le président en question, qui est aussi député-maire de Villeneuve sur Lot, s'est planté dans son vote, et le plan de rigueur a été adopté par les deux socialistes ci-dessus.

Pas grave, direz-vous. Effectivement, mais passablement ridicule, non?

Au fait, vous vous souvenez de Jérôme Cahuzac?

Mais si!  c'est celui qui avait giflé en pleine rue un ado irrespectueux.

Qui donnera à Jérôme la bonne baffe qu'il mérite ? Après l'arroseur arrosé, ce serait le baffeur baffé !

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article