Guéant

Publié le 5 Février 2012

Dans une réunion présumée à huis clos, un ministre de l'intérieur a osé une sortie disant que toutes les civilisations ne se valaient pas, visant, tout le monde l'aura compris, l'islam.

gueant2.jpgQui est Claude Guéant pour proclamer de telles pseudo-vérités? Quelle est la connaissance de la civilisation et des peuples islamiques de ce monsieur issu de l'ENA, et plus habitué sans doute à fréquenter les quartiers chics et les lambris préfectoraux et ministériels que les peuples musulmans?

S'il voit la civilisation musulmane au seul travers du prisme déformant des dealers de banlieue, alors il ferait bien de se taire.

S'il était un exemple de la civilisation chrétienne qu'il prétend supérieure à la civilisation musulmane, alors il prêcherait la tolérance et la compréhension de l'autre, au lieu du rejet, de l'exclusion et du mépris. Guéant est bien loin de porter les valeurs qu'il paraît attribuer à la civilisation chrétienne, et qui la rendrait supérieure à d'autres.

S'il fait le mariole devant ses amis de droite pour rafler des voix au FN, alors il ferait bien de se souvenir que les musulmans sont des millions en France, ni meilleurs ni pires que les autres français, et qu'au poste qu'il occupe sont message est non seulement irresponsable, mais aussi .... non chrétien.

Sur le fond, les deux civilisations ont apporté des valeurs positives. Après, il y a ce que les hommes en ont fait, dans l'espace et dans le temps. Et les chrétiens sont loin d'avoir été exemplaires.

gueant.jpgAu regard de l'histoire, on ne peut qu'être frappé de voir qu'elle n'est qu' une suite de guerres et de conflits, pour asseoir fortune et pouvoir.

Et toujours avec l'aval des autorités chrétiennes, qui ont créé les rois, et ont accepté d'être le complice du pouvoir, toujours, pour asseoir le leur. Si elles ont toujours avalisé les guerres, quelle qu'en soient les causes, elles ont su aussi en être les instigatrices. Les croisades en sont le meilleur exemple, qui ont tué plus de gens que la djihad islamique. Au nom des valeurs chrétiennes, on a colonisé une partie du monde, n'hésitant pas à exterminer par çi par là, créant pauvreté et corruption. On a causé la guerre la plus meurtrière du monde, exterminé des millions de gens pour leur simple appartenance à une ethnie, race ou religion. On a mis au point la bombe atomique, capable de détruire l'humanité, et on a osé l'expérimenter. On a créé l'inquisition. Et bien d'autres horreurs.

La civilisation chrétienne, c'est aussi le capitalisme et l'érection du dieu profit comme nouvelle idole.

gueant--copie-1.jpgAu nom du profit, on lamine les hommes, on exploite les plus faibles, on déshumanise les relations, on segmente le processus de production au point de faire perdre son sens au travail. On délocalise aussi, on "dégraisse" dans des entreprises de plus en plus grandes où l'homme se trouve de plus en plus réduit à un matricule.

Au nom du profit, l'homme est réduit au rôle de consommateur, condamné à consommer de plus en plus, même aux risques de dégradation de sa santé et de l'environnement. C'est la condition de survie de nos sociétés, qui ont porté au rang de valeur l'argent et l'égoïsme, marginalisant les valeurs de charité et de solidarité.

Au nom du profit, la spéculation a pris une ampleur jamais vue, créant des dégâts considérables dans les pays les plus pauvres quand elle porte sur les matières premières qui constituent la seule richesse d'un pays.

La civilisation chrétienne ne se réduit pas à cela bien entendu. Mais c'est aussi cela.

Mais comme l'islam ne se réduit pas à la lapidation ou le deal dans des cités où même Monsieur Guéant, peut-être, tournerait mal.

La civilisation chrétienne, enfin, c'est aussi Guéant érigé en ministre!! C'est maintenir en activité un vieux ministre qui gagnerait à être retraité! Monsieur Guéant ferait mieux d' attirer des voix en présentant un programme porteur d'espoir et humaniste, plutôt qu'en portant la haine et le rejet de l'autre. En est-il capable?

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article