éthique et politique

Publié le 25 Mai 2012

Pourquoi est-ce que la politique ne peut jamais faire bon ménage avec la politique?

dosiere.jpgLe Parti Socialiste vient malheureusement de montrer que rien ne change jamais.

René Dosière est député de l'Aisne, apparenté socialiste, depuis vingt ans. Il a fait de l'éthique et de la transparence son cheval de bataille.

Il n'a eu de cesse de dénoncer le gonflement du budget de l'Elysée, les dépences trop importantes du président de la République et des ministères, les frais trop élevés des sondages et des voyages. Il a écrit  L'Argent caché de l'Elysée (Seuil, 2007) et L'Argent de l'Etat (Seuil, 2012), dans le but de lever l'opacité qui entourait les frais de la présidence de la République. Il n'est pas étranger aux dernières dispositions prises par Nicolas Sarkozy pour réduire le train de vie de la présidence et de l'Etat.

Alors que François Hollande montre des velléités de moraliser un peu le monde politique, en affichant notamment sa volonté d'être un président "normal", René Dosière se voit refuser l'investiture du PS pour les prochaines législatives.

Pourtant il avait remis tout récemment à Jean-Marc Ayrault une note qui a inspiré la charte de déontologie que les membres du gouvernement ont signée.

Que reproche-t-on alors à René Dosière?

D'être un dissident, parce qu'il a refusé d'avoir comme suppléant le candidat qu'il avait battu en 2007, alors que lui-même était dissident. Même si depuis, en tant qu'apparenté PS, il a toujours suivi le groupe auquel il est rattaché.

"On aura besoin de toi", lui a dit Jean-Marc Ayrault quelques jours avant sa nomination. Promesse évidemment qui n'engageait que celui qui l'entendait !

Le PS aurait-il peur que le chevalier de la transparence fouille son nez dans les affaires de la nouvelle équipe au pouvoir?

Toujours est-il que la PS a raté une occasion de confirmer ses bonnes intentions.

Comme on le savait bien, il est loin de l'intention à la réalisation, surtout quand d'opposition on passe à action.

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article