et si le nucléaire français était le Minitel de l'énergie

Publié le 26 Mars 2011

lobby-nucleaire94.jpgD'abord une pensée pour les 150 salariés de Tepco qui oeuvrent jour et nuit, dans des conditions de stress, fatigue, angoisse que l'on imagine, le tout au péril de leur vie. Et sans doute pour des salaires sans aucune mesure avec celles des pdg du Cac 40 ou des joueurs de foot français, réhabilités ou non. Une pensée aussi pour le peuple japonais, qui a à subir une triple catastrophe incommensurable. Et qui va avoir, soixante ans après Hiroshima et Nagasaki, à vivre de nouveau avec l'angoisse de la radio-activité.

Car les particules dégagées ne disparaissent pas. Elles s'échappent dans l'atmosphère, et peuvent pendant des dizaines d'années se déposer ici et là, sur des champignons, des plantes, des objets. Et contaminer.

Des conséquences tragiques et durables, et ... "discrètes"

La conséquence? Une augmentation des cancers, des maladies dégénératives, des mutations génétiques. Mais dans la "discrétion", si l'on peut dire, sans qu'on puisse percevoir les effets sur le moment, et sans qu'on puisse en connaître précisément les causes. Au plus grand profit des pro-nucléaires!Il n'y qu'à voir le flou "artistique" des chiffres sur les conséquences de Tchernobyl!

Voilà pourquoi certains pays, comme la France, ne veulent pas voir, ni savoir, et, encore moins, dire.

Un récent sondage effectué auprès de 1000 personnes, fait apparaître que les deux tiers des français ne font pas confiance aux informations délivrés par le gouvernement sur le sujet du nucléaire.

Mais en même temps, ils sont 58% à considérer que le nucléaire ne peut être arrêté à moyen terme (je n'ai pas connaissance de la définition du moyen terme).

Il est sûr que si 80% de l'électricité française est apportée par le nucléaire, ce n'est pas en cinq ans qu'on pourra mettre en place les alternatives.

lobby-nucleaire lobby-nucleaire1.jpg lobby-nucleaire2.jpg  lobby-nucleaire3.jpg lobby-nucleaire4.jpg

 

Le choix français du tout nucléaire pourrait-être un prochain Minitel.

"Qui veut tuer son chien dit qu'il a la rage". Les gouvernements français successifs, depuis de Gaulle, ont fait le choix du tout nucléaire. Or ce n'est pas une évidence incontournable, comme on veut nous le faire croire.

La France est le deuxième pays nucléaire, derrière les EU et devant le Japon. Cela veut dire que d'autres pays, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie, les pays scandinaves, ont fait d'autres choix que nous. Pourtant ce sont des pays où on vit aussi bien qu'en France, voire mieux. Ce sont des pays industriels, comme la France, voire plus. 

Ce sont des pays qui n'ont pas nécessairement renoncé au nucléaire, mais qui le considèrent comme un mal nécessaire et passager, comme une énergie transitoire. Et qui, en même temps, investissent dans les énergies alternatives, le solaire, l'éolien, la bio-masse ... avec des approches moins dogmatiques et moins centralisatrices.

En France, non. Notre capacité d'innovation dans le domaine est devenue nulle. On est en train de prendre un retard technologique qu'on risque de regretter amèrement dans les années qui viennent. Qui n'avance pas recule, on a fait un grand pas en arrière il y a quelques jours en revenant sur la possibilité donnée aux entreprises qui fournissent eux-mêmes leur électricité d'avoir un prix préférentiel par EDF (je ne sais pas si la mesure impacte les particuliers).

C'est irresponsable, et montre que le(s) gouvernement(s) obéissent aux pressions des EDF et autres AREVA, qui craignent pour leur survie si le nucléaire se marginalise. Notre "avance" dans le domaine pourrait ressembler à celle que nous a procurée pendant quelques mois le Minitel !

La plupart des pays, plus visionnaires, travaillent sur des plans à 20, 30 ou 50 ans, où le postulat de départ est la disparition progressive du nucléaire, sur la base en premier lieu du non-remplacement des centrales anciennes. La France, à gauche comme à droite, n'a pas fait ce choix.

Attend-t-on un 'incident" comme au Japon pour le faire?

kadhafi-sarkozy-nucleaire-epr31 lobby-nucleaire6 lobby-nucleaire7 lobby-nucleaire8 lobby-nucleaire9

Rédigé par jdio

Publié dans #humeurs

Repost 0
Commenter cet article