cinéma - la planète des singes: les origines

Publié le 29 Août 2011

planete-des-singes.JPG

Un film de Rupert Wyatt.

A l'occasion de recherches sur la maladie d'Alzheimer, des chercheurs découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale des sujets traités.

César est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Elevé par le responsable de la recherche, ses progrès sont foudroyants, et son comportement proche de l'humain. Cela lui vaudra d'être sévèrement sanctionné quand il se précipitera à la rescousse du père de son maître. Jeté dans une indigne prison pour singes, trahi par les siens en qui il avait confiance, il va soulever ses congénères contre l’Homme et les libérer de leur geôle dans un combat spectaculaire.

Un film bien ficelé, avec une scène finale riche en effets spéciaux .

L'occasion d'une réflexion sur l'espèce humaine, car César le singe n'est-il pas le plus humain de tous les personnages?

Ce film pose surtout la grave question du sens et des dangers du progrès. Si on ne peut regretter de vouloir tout comprendre et tout soigner, le risque existe de se brûler en jouant trop avec le feu. Comme l'élève a vocation à dépasser le maître, nos inventions ne risquent-elles pas de nous dépasser au point d'en perdre la maîtrise, d'en devenir les esclaves, ou de générer des effets secondaires peut-être pires que la maladie soignée? Serait-ce une course sans fin? 

Un film émouvant et humaniste, qui sera suivi d'autres.

Rédigé par jdio

Publié dans #un peu de culture

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article