château de l' Islette

Publié le 15 Octobre 2011

bandeau-chateau-de-l-Ilette--2-.jpg

Voilà un château peu connu, car ouvert à la visite depuis l'été 2010 seulement.

Ses propriétaires y vivent toute l'année, et le libèrent les deux mois de l'été pour en faire partager le charme aux touristes curieux.

Il est situé sur la commune d'Azay-le-Rideau, en tous cas la grille sur laquelle est apposée la boite aux lettres. Le château en lui-même est sur la commune de Cheillé. Situé sur des bras de l'Indre, on y accède par un petit pont où l'on aperçoit un joli bâtiment, autrefois moulin à eau comprenant deux roues. Des travaux sont prévus pour faire de ce moulin un gîte, et une boutique les deux mois d'été.

 

chateau-de-l-Ilette--7-.jpgL'histoire

Fief dépendant de l'Ile Bouchard (aujourd'hui commune située à une dizaine de kilomètres), le château appartient à la famille de Maillé de 1530 à 1650. C'est à René de Maillé que l'on doit le château actuel, indubitablement inspiré de son prestigieux voisin d'Azay-le-Rideau. La tradition veut d'ailleurs que l'Islette fut construit par les ouvriers qui ont bâti Azay-le-Rideau. C'était autour de 1530.

ll passe ensuite dans les familles Tiercelin d’Appelvoisin (Charles Tiercelin mourut sur l'échafaud en 1793) et Barjot de Roncée. Plusieurs propriétaires se succéderont au 19ème siècle, et Camille Claudel et Auguste Rodin y vinrent à plusieurs reprises vivre leurs amours tumultueuses.

Classé Monument Historique en 1946 (voir fiche Mérimée), il appartient depuis le début des années 60 à la famille Michaud. C'est la deuxième génération qui l'habite actuellement, et qui continue à réaliser les importants travaux de restauration.

Parmis ceux en cours, il faut noter la chapelle, non ouverte au public aujourd'hui. Les peintures murales du 16ème ou 17ème siècle sont en cours de restauration, et la chapelle devrait être visible en septembre 2011 à l'occasion de la journée du patrimoine, et en tous cas à l'été 2012.

Le château

Par sa conception architecturale et son environnement aquatique, il rappelle indubitablement  Azay-le-Rideau. Il est composé d'un long corps de logis flanqué de deux tours imposantes. Comme à Azay-le-Rideau, tours, machicoulis, chemin de ronde ne sont là que pour montrer le rang et la puissance de son propriétaire.

A l'intérieur, on visite le château dans l'état d'occupation de ses propriétaires. Le lieu a bien sûr été respecté, et c'est sans aucune verrue esthétique que le progrès technique a été incorporé dans ces salles du 16ème siècle.

Le grand salon est particulièrement remarquable avec une décoration picturale du début du 17ème siècle. Partout, les fenêtres ouvrent sur l'eau et la nature, rappelant là aussi le château d'Azay-le-Rideau.

chateau-de-l-Ilette--1--copie-1.jpg chateau-de-l-Ilette--6-.jpg chateau-de-l-Ilette--4-.jpg  chateau-de-l-Ilette--3-.jpg 
 chateau-de-l-Ilette--5-.jpg  chateau-de-l-Ilette--8-.jpg  chateau-de-l-Ilette--2-.jpg  

Cette visite a été d'autant plus agréable qu'elle n'était pas prévue, le château de l'Islette ne figurant pas dans mon guide vert, qui date un peu.

C'est un endroit magnifique, où je retournerai volontiers, notamment pour découvrir les fresques de la chapelle et flâner un peu plus dans le parc.

 

Site internet du Château de l'Islette.

Les châteaux de la Loire

Rédigé par jdio

Publié dans #escapades

Repost 0
Commenter cet article