ces gens qui nous gouvernaient ... sous influence

Publié le 2 Octobre 2010

Vous les femmes ...

Maîtresses et favorites, aux ambitions souvent affichées, ont joué à des degrés divers un rôle prédominant dans la politique de leurs royaux amants. Voici quelques unes de ces infatigables séductrices.

agnes-sorel-par-Fouquet.jpgagnès sorelLa belle  Agnès Sorel (1422-1450) va réveiller Charles VII (1403-1461), roi en panne de royaume, et va lui donner courage et force de se sortir de sa léthargie. Elle guide le roi, l'entoure de ministres de son choix, l'exhorte à achever la reconquête de son royaume. Son goût pour les décolletés choquera le futur Louis XI (1423-1483), qui la giflera en public. Elle mourra à 28 ans, peut-être empoisonnée, et peut-être par une cousine rivale. Elle aura été la première maîtresse officielle d'un roi de France. 

annedepisseleu1d.jpgannedepisseleu1.jpg"Souvent femme varie, bien fol qui s'y fie" écrira François 1er à propos de sa favorite Anne de Pisseleu, duchesse d'Etampes (1508-1580). François 1er (1494-1547) s'abandonne au plaisir que lui procure la belle duchesse, qui devient à 18 ans, la favorite du roi. Elle le restera jusqu'à la mort de ce dernier en 1547. Cultivée et intelligente (on la surnomme «la plus belle des savantes et la plus savante des belles»), la duchesse d'Étampes anime la cour et multiplie les fêtes. Sa relation avec le roi n'est qu'intéressée et on lui prête plusieurs amants. Anne ne tarde pas à entrer en concurrence avec Diane de Poitiers, plus âgée qu'elle et maîtresse du Dauphin et héritier. Sitôt François 1er mort, le 31 mars 1547, elle est dépouillée de ses bijoux et de ses titres et chassée de la cour...

diane-de-poitiers.jpgA l'accession au trône d' Henri II en 1547, Diane de Poitiers (1499-1566) devient la femme la plus puissante du pays. Elle est la maîtresse d'Henri depuis 1536, elle avait 37 ans et Henri 17 ans. Elle sera le grand amour du roi, jusqu'à sa mort en 1559, qui lui offrira le château de Chenonceaux et le titre de duchesse de Vale ntinois. Elle s'entoure d'une cour brillante, fait construire le château d'Anet. D'une passion fortement antiprotestante, elle joue un rôle considérable dans la persécution des huguenots, et inspire au roi les cruautés dont il se rend coupable envers les ennemis de la foi catholique. Son pouvoir cessera avec la mort d'Henri II survenue en 1559 dans le tournoi qui l'opposait au chevalier anglais Montgommery. Ce sera la revanche de Catherine de Médicis (1519-1589), épouse effacée d'Henri II, qui exilera Diane dans son château d'Anet où elle s'éteindra en 1566.
château de Chenonceauxchenonceaux.jpg château d'Anet  anet eure et loir 1024

lire la suite :

Odile de Champdivers - Charles VI

Gabrielle d'Estrées - Henri IV   

Louise de la Valiière Mme de Montespan, Mme de Maintenon - Louis XIV

Mme de Pompadour comtesse du Barry - Louis XV    

Zoé Talon comtesse du Cayla - Louis XVIII

Miss Howard - Napoléon III

 

 

Rédigé par jdio

Publié dans #un peu d'histoire

Repost 0
Commenter cet article

T.A.M. 03/10/2010 18:29


Je constate que tu t'intéresses beaucoup à toutes ces belles femmes et je ne te le reproches pas. Cqmpliments pour ces magnifiques photos des châteaux. Bises.