Périgord - Bonaguil (château de)

Publié le 16 Juin 2011

  bonaguil-clair.jpg
Château de Bonaguil

Voilà une stupéfiante forteresse, à 15 km à l'ouest de Villefranche-du-Périgord, aux confins du Périgord Noir et du Quercy. Elle est un parfait spécimen de l'architecture militaire de la fin du XVème et du début du XVIème siècle.

Le château est dû à Béranger de Roquefeuil (1448-1530), qui appartenait à l'une des plus anciennes familles du Languedoc. Il entend être obéi de ses vassaux, mais comme il commet nombre d'exactions, il doit se protéger contre des révoltes. Il va transformer le château de Bonaguil, qui existait depuis le XIIème siècle, en une inexpugnable forteresse. Les travaux dureront trente ans. A l'époque de la Renaissance et de la construction ou aménagement des demeures de plaisance des bords de Loire, Bonaguil est un anachronisme, d'autant que il ne sera jamais attaqué.

 

En 1761, le château est acheté par Marguerite de Fumel, qui le restaure pour le rendre plus habitable. Les sept ponts-levis sont transformés en ponts dormants, des boiseries sont mises aux murs et cheminées, des nouveaux appartements sont aménagés. Aussi le château est-il intact à la veille de la révolution.

En 1794, Lakanal fait promulguer des lois ordonnant la destruction des châteaux. Bonaguil va y perdre ses toitures, ses boiseries, ses huisseries, ses tours et ses remparts. Il garde sa superbe.

Laissé à l'abandon, Marguerite de Fumel est décédée juste avant la révolution, il est racheté en 1860 par la commune de Fumel, et ouvert à la visite dès 1861. D'importants travaux de restauration sont engagés depuis 2004.

Voir la fiche Mérimée.

Rédigé par jdio

Publié dans #escapades

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article